fbpx 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Tout le monde a envie de réussir quelque chose qui va améliorer sa vie: au travail, avec ses proches, ailleurs. Si on n’y arrive pas, on perd quelque chose d’important. C’est pourquoi ne pas atteindre ses objectifs, c’est frustrant et fatiguant.

La bonne nouvelle, c’est qu’en actionnant quelques leviers, vous devriez atteindre les vôtres beaucoup plus facilementque la plupart des gens. Non pas pour être mieux qu’eux, mais pour profiter beaucoup mieux de vous-même, ce qui est beaucoup plus intéressant.

Alors, quel est le premier déclencheur d’objectifs réussis ?

En fait, il y a plusieurs leviers. La méthode pour réussir vos objectifs les utilise tous.

Mais le tout premier est tellement évident que la plupart des gens ne voit même pas que c’est leur principale raison de ne pas réussir, de ne pas se sentir porté.e vers quelque chose qui leur ferait pourtant tellement de bien.

Car la première raison pour laquelle une personne n’atteint pas ses objectifs, c’est… [suspense insoutenable… 🙂 ] qu’elle n’a pas d’objectif!

Eh oui.

Les gens ont de vagues idées de ce qu’ils aimeraient, mais ça ne fait pas un objectif. Et, le plus souvent, ils savent surtout ce qu’ils ne voudraient PAS, mais ça n’est pas DU TOUT ce que leur cerveau réclame pour atteindre des résultats tangibles et motivants.

Alors, comment faire pour avoir un vrai objectif ?

Il « suffit » de le définir. C’est quelque chose qui s’apprend. En fait, il y a quelques décennies, on a étudié la différence entre ceux qui atteignent leurs objectifs facilement et ceux qui n’y arrivent pas. Indépendamment de toutes leurs autres qualités par ailleurs.

Et cette étude (la PNL) a montré que c’est en donnant au cerveau des indications précises et visées – bien définir cet objectif – qu’il pouvait enfin démarrer dans la direction pour l’atteindre.

C’est simple à faire, très simple même… Et pourtant, où nous a-t-on appris ça ? A l’école ? Non. A l’université ? Pas plus.

Si d’autres l’ont fait avec leur intuition(et souvent beaucoup d’essais-et-erreurs avant d’y arriver), vous pouvez le faire avec une méthode efficaceméthode directement issue de l’expériencequi marche vraiment.

Pour commencer vers votre prochain objectif réussi

Nourrissez votre cerveau avec des représentations de ce que vous voulezvraiment. Faites-vous des images, des commentaires motivants, ressentezce que cela vous fera d’atteindre cet objectif si vous y arrivez un beau jour.

Mais avant : autorisez-vousà simplement imaginer un objectif : ce que vous n’avez pas encore, ou ne vivez pas encore, ou ne savez pas encore faire, … Ce doit être nouveau (évidemment), motivant (sinon, pourquoi y aller), et clair à formuler (pour être clair.e avec vous-même).

Beaucoup de personnes se disent que c’est trop beau, ou raisonnent à partir de ce qu’elles ont/font/sont capables déjà, et des contraintes actuelles. Ça a l’air raisonnable, mais en fait, elles prennent la question à l’envers. Un objectif atteint vous fera dépasser les données actuelles et les contraintes d’aujourd’hui. Sinon, ce ne serait pas un objectif, tout simplement ! En vous autorisant à vous représenterautre chose, vous verrez apparaître des pistes que vous n’offriez pas encore à votre cerveau, et il pourra enfin se mettre au travail.

Pour en savoir plus sur vos objectifs et les moyens de les atteindre vite et agréablement

Si vous pensez qu’atteindre vos objectifs – parce que ça va radicalement changer votre qualité de vie (personnelle, relationnelle et professionnelle) – vaut bien le prix d’un resto entre amis ou d’une paire de tennis, alors nous avons concocté pour vous ce qui est probablement le parcours en ligne le plus rapide et le plus détailléle plus clair et approfondiaussi, pour prendre en main vos prochaines réussites.

Ce parcours au prix symbolique répond au doux nom d’Objectifs Accomplis. Et nous vous laissons imaginer ce que sera votre prochain objectif accompli génial, celui qui vous rendra plus fier.e de vous-même, plus libre de faire ce que vous aimez, et plus heureuse ou heureux.

Si c’est ce que vous voulez (et seulement dans ce cas), cliquez ici.

Ou bien sur l’image :